LES BAINS DE VAPEUR VAGINAUX

IMG_4762.jpg
IMG_4476.jpg

Le sauna vaginal est un soin traditionnel ancestral que nous utilisions partout sur la Terre, Amérique du Nord et du Sud, Asie, Afrique & Europe. C’est un héritage de toutes les femmes, les guérisseuses et les sages-femmes qui ont marché avant nous et que je veux honorer.

Nous avons peu à peu oublié cette thérapie par l’eau quand les savoirs-faire et les soins traditionnels ont été remplacés par la médecine allopathique.

Le sauna vaginal permet aux femmes de pouvoir prendre soin d’elles-même en toute autonomie. Et en tant que femme je peux dire que nous n’avons pas cent cinquante méthodes pour prendre soin de notre intimité quand un déséquilibre survient.

La vapeur d’eau nettoie bien des endroits qui ne peuvent pas être nettoyés autrement. Les bains de vapeur vaginaux sont dans la même lignée que les inhalations quand on a le nez bouché. C’est une thérapie non intrusive, il n’y a rien qui entre à l’intérieur du vagin ou de l’utérus.

Concrètement, on s’assoit sur une chaise, un tabouret ou une boite à sauna qui comprend un trou au milieu de l’assise. À l’intérieur du sauna se trouve un pot remplie d’eau très chaude et des plantes infusées. La vapeur d’eau chargée des principes actifs des plantes remonte au niveau de la vulve et du périnée et fait son travail.

De par ses nombreux bénéfices, cela en fait un soin de prévention merveilleux, et permet d’optimiser et/ou restaurer la santé menstruelle et gynécologique des femmes.

On utilise le sauna vaginal par exemple pour retrouver un bien-être gynécologique en cas de déséquilibre, augmenter la qualité du sang menstruel, diminuer les crampes, augmenter la fertilité, en soin post-partum… La liste des bienfaits est longue…

Comme tout soin thérapeutique, le sauna vaginal doit être utilisé de la bonne manière. Il y a des précautions à respecter, différentes utilisations selon les personnes, et des contre-indications absolues pour certaines femmes qui ne doivent pas faire de sauna vaginal.

Être accompagnée par une professionnelle en hydrothérapie périnéale quand on débute le sauna vaginal est indispensable pour savoir comment faire les bains de vapeur en toute sécurité. Quand les bases d’utilisation sont transmises et que l’on sait comment l’utiliser selon ses besoins, on peut être totalement autonome chez soi.

Chaque femme est unique, et l’utilisation du sauna vaginal ne sera pas la même selon ses cycles menstruels, selon la qualité de son flux menstruel, de ses problématiques personnelles et selon la période de sa vie (jeune femme, conception d’un bébé, post-partum, pré et post ménopause). Il y a des situations qui nécessitent des protocoles spécifiques et qui ne s’inventent pas, c’est le but de mes consultations.

Des ménarches à la ménopause, le sauna vaginal est important pour prendre soin de sa féminité. ❤