HISTOIRE ET ORIGINES DU SAUNA VAGINAL

Le sauna vaginal (hydrothérapie périnéale) est un soin traditionnel ancestral universel.

Il est pratiqué depuis la nuit des temps par les femmes du monde entier. (carte à découvrir plus bas)

Dans les pays industrialisés européens, nous avons peu à peu oublié cette thérapie par l’eau après que le patriarcat ait raflé une bonne partie des femmes et avec elles nos sciences et médecines de la Terre et des éléments. Les savoirs-faire et les soins traditionnels ont été petit à petit remplacés par la médecine allopathique. Le sauna vaginal est donc un héritage de toutes les femmes qui ont marché avant nous. Un héritage de nos chères ancêtres, nos chères grand-mères, et nos chères guérisseuses et sages-femmes.

Je fais régulièrement des recherches dans tous les vieux ouvrages qui parle des soins naturels d’autrefois, et j’ai un jour découvert un très vieux livre sur les plantes médicinales natives de France. Dans cet ouvrage il y avait un passage qui parlait du sauna vaginal. Autrefois c’était une pratique très commune en France, spécifiquement dans les campagnes. Le passage du livre indiquait l’utilisation de l’armoise (artemisia vulgaris) en décoction et dont la vapeur était dirigée vers la vulve pour provoquer les menstrues, nettoyer les caillots menstruels et promouvoir le flux des lochies après l’accouchement, en soin postpartum. Le passage indiquait également l’usage courant d’autres plantes indigènes pour cette pratique ancestrale : l’absinthe, la camomille, le calendula et le cerfeuil.

Le Docteur Cazin qui a écrit ce livre, à commencé à pratiqué la médecine en 1832, dans une grande ville du Nord de la France. Et puis il a tout abandonné pour se mettre au service des populations paysannes qui souffraient beaucoup à ce moment là de l’abandon du gouvernement. À cette époque, le patriarcat, l’église et le capitalisme ont déjà brûlés les “sorcières”. Ce génocide de femmes a eu lieu entre l’an 1300 et 1700 en Europe.

À cette époque, vers 1830 donc, la médecine est une médecine pour les riches, ou les médicaments sont très chers. Le Docteur Cazin essaye de mettre en place des soins gratuits et de lutter contre l’appropriation culturelle qui fait déjà rage à cette époque dans les grandes villes françaises, avec des remèdes “exotiques” aux coûts exorbitants (colonisateurs pour toujours et à jamais…). Dans son livre, le Docteur Cazin raconte comment il est revenu à la médecine des plantes natives de France, que les gens des campagnes pouvaient facilement trouver dans la nature gratuitement.

Je continue mes recherches sur le sujet, notamment dans les livres (rares et difficiles à trouver) d’avant la période du génocide des femmes.

Et voici une carte du monde avec tous les endroits qui utilisent encore actuellement l’hydrothérapie périnéale pour la santé menstruelle, utérine et postnatale.


(SVP, toutes les informations de cet article sont partagées dans le but de raviver la mémoire ancestrale et culturelle de nos anciennes pratiques de santé féminine.

Le sauna vaginal peut avoir des effets très puissants pouvant mettre la santé en difficulté s’il est utilisé sans conseils d’un ou d’une professionnelle de ce soin. En aucun cas le sauna vaginal ne devrait être “testé” seule à la maison sans avoir eu au préalable toutes les connaissances nécessaires pour l’utiliser correctement et en toute sécurité.

Je ne pourrai en aucun cas être tenue responsable des dommages et incidents pouvant résulter de l’utilisation inappropriée des informations se trouvant sur mon site internet.

SVP faites-vous accompagner par un.e professionnel.le si vous voulez utiliser le sauna vaginal chez vous !)


Julie Austin